Minimalisme : quand la simplicité l’emporte

Suivant le précepte less is more, nous réduisons notre intérieur à sa plus simple expression, car la surabondance d’objets dégage une impression de chaos. C’est de cette idée qu’est né le minimalisme, exemple type d’un style d’intérieur épuré. La tendance à vivre avec moins d’objets et à revenir à l’essentiel s’invite ainsi à l’intérieur de la maison.

Zen japonais

La simplicité est le mot-clé des intérieurs japonais. Aussi ce pays est-il un pionnier en matière de minimalisme, un style qui met l’accent sur l’essentiel en abandonnant tout le superflu. Les espaces exsudent ainsi la sérénité, ce qui permet de n’attirer l’attention que sur quelques objets, des pièces phare qui ne demandent que cela.


Pureté et légèreté

Le minimalisme est également synonyme d’intérieur moderne. Ce style dégage une impression de calme et de sérénité, tout en conservant son intérêt grâce aux différents contrastes sur lesquels il joue. La tendance minimaliste consacre le triomphe de la lumière, de l’espace, des couleurs neutres et du mélange des styles.


Simplicité glorieuse

Dans le courant minimaliste, les couleurs utilisées sont également pures et extrêmement simples. Souvent, elles sont monochromes : les teintes de blanc, de gris, d’anthracite et de noir forment un cadre qui fait la part belle aux intérieurs minimalistes. Ces couleurs reviennent non seulement sur les murs, mais aussi sur le sol.

Pour éviter le look « hôpital », les sols d’aspect chaud en bois ou les touches de bois peuvent permettre d’obtenir un ensemble qui reste chaleureux, dans lequel vous vous sentirez plus libre, plus calme et aurez plus d’espace pour donner libre cours à votre créativité. Qu’il est bon de rentrer chez soi !

Inspirez-vous sur notre Pinterest!

Articles apparentés
20/06/2016
4/09/2015